Plusieurs groupes de travail font partie de l’asbl Les Naturalistes belges ou lui sont associés :

 

Section Orchidées d’Europe des Naturalistes belges


Créée en 1979 au sein des Naturalistes belges, la section regroupe les membres des Naturalistes belges intéressés par les orchidées du Paléarctique occidental. Ses buts sont l’observation et l’étude des orchidées dans leurs milieux naturels. La plupart des espèces d’orchidées indigènes étant menacées par la disparition de leurs milieux et par les prélèvements abusifs, la section entreprend et appuie toute action allant dans le sens de la protection des habitats. Elle veille également au respect scrupuleux, par ses membres et par toutes personnes se joignant à ses activités, des mesures prises en vue de la sauvegarde des espèces végétales ou animales et de leurs milieux. Tout membre des Naturalistes belges peut s’associer aux travaux de la section. Il suffit d’en faire la demande au comité de gestion de la section, via la communication qui accompagne le paiement de la cotisation à l’asbl (inutile pour les membres déjà associés) et de s’engager à souscrire au Règlement d’ordre intérieur.

La Section Orchidées d’Europe organise, au cours des mois d’avril à septembre, des excursions et séjours consacrés à la prospection des sites, à l’étude des orchidées indigènes ainsi qu’à l’initiation à la connaissance des orchidées. De novembre à février, sont proposés des conférences et exposés sur des thèmes divers (comptes rendus d’excursions et de voyages, études approfondies sur la systématique et la répartition des orchidées indigènes…). Ces activités sont ouvertes à tous les membres des Naturalistes belges, ainsi, que, moyennant une modique contribution aux frais d’organisation (5 €), à tout naturaliste intéressé. Un forum de discussion, animé par Daniel Ghyselinck, permet aux membres du groupe de travail d’échanger des nouvelles et de recevoir des informations sur les activités en cours. Il suffit pour s’inscrire de s’adresser par mail à Daniel Ghyselinck (daniel.ghyselinck3@scarlet.be).

A partir de 1986, la Section Orchidées d’Europe a publié quasi-annuellement une revue scientifique, intégrée dans les volumes des Naturalistes belges jusqu’en 2000, puis présentée hors série, en annexe de ces volumes. Un éditorial de Françoise Coulon, présidente-fondatrice de la section, publié dans le premier fascicule, énonce clairement l’esprit et les objectifs de la création de cette revue. Les fascicules publiés constituent une série continue, notée Natural. belges XX (Orchid. YY). Cette publication n’a été possible que grâce à la compétence et au dévouement de ses Rédacteurs, Daniel Tyteca de 1986 à 1988 et Pierre Delforge de 1989 à 2017. Sa publication est suspendue à partir de 2018, mais les fascicules déjà publiés seront mis en ligne progressivement. Un nombre limité de copies de la version originale sur papier des fascicules Orchid. 1 à 5, 7 (sans le supplément), 8 à 18, 27, 29 et 30 est encore disponible, au prix de 5€ (plus frais de port éventuels). Les commandes peuvent être adressées à Philippe Mariamé (philippemariame@yahoo.fr).

Les Naturalistes belges continueront bien sûr à encourager la publication d’articles spécialisés consacrés aux orchidées. Ils suivront le même processus éditorial que les autres contributions et s’intégreront dans le volume courant de la revue.

 

Groupe de Travail Libellules Gomphus Wallonie-Bruxelles


Le Groupe de Travail Libellules Gomphus Wallonie-Bruxelles a été créé en 2007. Il regroupait, au sein des Naturalistes belges, les membres francophones du Groupe de Travail Gomphus, actif au niveau national de 1982 à 2006 et responsable de la publication d’un atlas détaillé, « Les Libellules de Belgique ».

Les objectifs du groupe de travail sont d’améliorer les connaissances sur la distribution, la phénologie et les habitats des libellules en Wallonie et de Bruxelles et d’œuvrer à la conservation de ces insectes et de leurs milieux. Dans ce but, le groupe de travail rassemble toutes les observations de libellules effectuées sur le territoire des deux régions et gère une banque de données où sont enregistrées les informations récoltées. Le GT participe aux programmes d’inventaire et de surveillance de la biodiversité en Wallonie.

Plusieurs excursions de terrain sont organisées chaque saison dans des sites remarquables ou peu connus et organise périodiquement des journées d’étude spécifiques, favorisant les échanges d’information et les rencontres entre les membres. Ces activités sont ouvertes à tous les membres des Naturalistes belges. Le groupe anime par ailleurs un forum de discussion thématique

Pour plus d’informations, nous vous invitons à visiter le site: http://www.gomphus.be/

 

Cercle de Mycologie de Bruxelles


Président: A. Fraiture; Vice-Président : P. Moens; Trésorier : F. Frix

Inventaire floristique : D. Ghyselinck

Le Cercle de Mycologie de Bruxelles a été fondé le 24 octobre 1946 par des membres des Naturalistes belges. Son but est d’établir des contacts fréquents entre les mycologues du Brabant et d’unir leurs efforts afin d’étendre le plus possible les progrès de la mycologie. Les activités du Cercle comprennent des réunions de détermination et de discussion, des causeries, des excursions et l’organisation d’une exposition annuelle de champignons. Les personnes désireuses de participer aux activités du Cercle de Mycologie de Bruxelles peuvent s’informer auprès de Claude Mathieu (02/762.08.39 – cmathieu@base.be.) et Luc Peten (0475 812 751 – revis@skynet.be).

Pour des informations détaillées, nous vous invitons à consulter le site web du Cercle de Mycologie de Bruxelles